Le site du CAIRN : Collectif POUR des Alternatives Innovantes à la Rocade Nord de Grenoble


Deux maires opposés au projet de rocade Nord reçus au cabinet du Ministre.

samedi 7 février 2009


Jeudi 5 février 2009, les maires de Saint Martin le Vinoux et La Tronche ont, ensemble, rencontré le conseiller du cabinet de J.L.Borloo en charge des transports, pour expliquer les motifs de leur opposition au projet de rocade Nord.

Vous pouvez consulter l’article publié par le Dauphiné libéré du 6 février. Nous nous permettons d’en reproduire ici des extraits :

ROCADE NORD
Deux élus opposés au projet reçus chez Borloo

« Il y a eu de la part de nos interlocuteurs une bonne écoute. Ce rendez-vous n’aura pas été inutile ». (...) « Ils sont visiblement très au courant du dossier », résumait hier le maire de La Tronche à la sortie de cette réunion. (...)

« Nous avons ressorti les conclusions de l’étude de l’Agence d’urbanisme de la région grenobloise , qu’ils connaissaient, et ils nous ont dit que ce projet datait d’un autre siècle, et que si c’est l’État qui avait présenté ce projet, il aurait été retoqué, car ce n’est pas un bon projet en terme de transport. Ils s’inquiètent aussi ce qui se passera à l’entrée et à la sortie de la rocade, avec l’accroissement de circulation », précise M. Bertrand-Pougnand.

Reste que ce projet étant sous maîtrise d’ouvrage du Conseil général, l’État ne peut intervenir directement. Mais, au moment de l’enquête publique, le préfet de l’Isère donnera son avis...

V.P.
Paru dans l’édition 38H du 06/02/2009

Le Préfet devra en particulier veiller au respect de la Loi relative à la mise en œuvre du "Grenelle de l’environnement", dite Loi Grenelle 1 , votée par l’Assemblée le 21/10/2008, et confirmée par le Sénat le 10/02/2009.

>> Consulter l’article intégral sur le site du Dauphiné libéré


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette