Le site du CAIRN : Collectif POUR des Alternatives Innovantes à la Rocade Nord de Grenoble


Les PDE (plans de déplacements d’entreprise) : déjà des résultats significatifs.

mardi 15 janvier 2008


En 2007, la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de l’Isère publiait une étude "Observatoire des PDE dans l’agglomération grenobloise". L’édition 2009 est maintenant également disponible.

Cliquer sur une image pour agrandir le graphique, puis sur "retour page précédente" de votre navigateur pour revenir à cette page.

Plus d’une centaine d’entreprises ont mis en place un PDE, et la moitié d’entre elles disposent déjà d’une évaluation de ces mesures concrètes.

JPG - 64.5 ko
Evolution du nombre de PDE actifs

L’observatoire de la CCI — et plus précisément l’équipe PDE Pro— a analysé 51 entreprises ayant mis en place un PDE, représentant un total de 33 592 salariés.

JPG - 62.7 ko
Taille des entreprises concernées.

Les arguments ne sont pas seulement économiques pour décider la mise en place d’un PDE : la sensibilisation des chefs d’entreprise aux grands enjeux du XXIème siècle se traduit déjà dans les faits !

JPG - 76.6 ko
Motivations des entreprises ayant développé un PDE.

Les résultats sont là : la mise en place des PDE a permis de réduire de 15% le nombre de salariés venant seuls en voiture au travail !

JPG - 55.4 ko
Baisse de l’usage de la voiture.
JPG - 74.5 ko
Report sur les autres modes de déplacement.

Mise à jour septembre 2009

Le nouveau rapport L’Observatoire des PDE a été rendu public à la CCI de Grenoble lors de la clôture de la Semaine de la Mobilité. Les entreprises ayant engagé une démarche PDE représentent maintenant 1/4 des salariés de l’agglomération, et sur cet ensemble, 10% du personnel a choisi de passer de la "voiture solo" à un mode de déplacement alternatif.

Zoom sur l’entreprise ST Microlectronics

Cette entreprise était pionnière quand elle a lancé son PDE, en septembre 2000. La problématique était au départ la contrainte de place pour étendre son activité ; pour se développer, il fallait pouvoir embaucher de nouveaux salariés sans pouvoir étendre les parkings : ce fut la première motivation du lancement d’un PDE ambitieux. ST Microelectronics souhaitait également s’engager dans une démarche de certification prenant en compte l’impact environnemental de ses activités.

Chiffres au 1er décembre 2008 :
- 2300 salariés sur le site ST de Grenoble
- dont 58% viennent au travail autrement qu’avec leur voiture (54% en 2007)
- répartition par mode de transport (en moyenne annuelle) :

Mode de déplacementPart parmi
ensemble personnel
Part modale
parmi "alternatifs"
bus tram TAG21,5 %37,1 %
vélos (*)13,4 %23,1 %
cars TransIsère9,6 %16,5 %
train7,8 %13,4 %
covoiturage4,4 %7,6 %
2 roues motorisés1,1 %2,0 %
véhicule GPL/GNV0,2 %0,3 %
TOTAL 58 % 100 %

(*) Les vélos électriques conformes aux normes françaises sont comptés dans les vélos.

En conclusion

Mais alors... pourquoi la CCI, préoccupée précisément par ces bouchons, persiste-t-elle à réclamer la réalisation de la Rocade nord ? Et pourquoi le Conseil général persiste-t-il à citer ce voeu de la CCI comme un des 2 principaux arguments en faveur du projet de Rocade nord ??


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette