Le site du CAIRN : Collectif POUR des Alternatives Innovantes à la Rocade Nord de Grenoble


Recyclage des futurs déblais : l’avis des Ciments Vicat...

lundi 22 décembre 2008


Lors de la réunion publique du Conseil général de l’Isère (CGI) à La Tronche le 9 décembre 2008, le représentant de la Direction des routes du CGI a affirmé :

"La cimenterie Vicat est intéressée pour récupérer les déblais du tunnel".

Cela ne fait jamais qu’un mensonge de plus...

Pour faire du bon ciment, n’importe quelle roche ne peut pas faire l’affaire. Les experts géologues de Vicat ont déjà repéré — et fait exploiter— plusieurs filons de "roche à ciment" proches de Grenoble, et ils connaissent bien ce terrain. Mais justement... De l’avis de ces mêmes experts, le tracé prévu pour le tunnel de la Rocade nord ne serait pas intéressant pour la cimenterie.

Un employé des Ciments Vicat nous a expliqué les déboires de sa société à l’occasion d’un précédent chantier souterrain : "en Savoie, on nous avait obligé à récupérer les déblais. Ca a été une catastrophe, nous n’avons rien pu en tirer. Nous ne souhaitons pas renouveler l’expérience..."

Mise à jour 2009 : on vous l’avait bien dit !

Nous avons maintenant la confirmation, dans un document très offficiel, que c’était du bluff. Il y aura une grosse quantité de déblais "non recyclables", et le dossier de l’enquête publique ne nous dit pas où ils seront évacués puis déposés. Il est écrit dans le rapport du Préfet de Région sur le dossier soumis à enquête publique  :

Page 10, § 3.5, alinéa Gestion des matériaux :
"Les sites de dépôt définitifs sont annoncés comme restant à définir (...). La possibilité de valorisation en tant que constituant des bétons nécessaires aux ouvrages n’est pas abordée, alors qu’il s’agit taditionnellement d’un enjeu important pour la réalisation de tunnels compte tenu de l’influence que peut avoir la méthode de creusement sur ces possibilités"

Note : compte tenu des coûts et des contraintes géographiques, le tunnel de la rocade Nord serait percé non pas au moyen d’un tunnelier, mais d’explosifs.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette