Le site du CAIRN : Collectif POUR des Alternatives Innovantes à la Rocade Nord de Grenoble


Enquête publique : les observations des associations du CAIRN

lundi 30 novembre 2009

Enquête préalable à la déclaration d’utilité publique de la Rocade Nord de Grenoble : le dossier comporte plusieurs données erronnées, des évaluations insuffisantes (en particulier étude d’un PDU alternatif sans Rocade Nord), et des incohérences, qui sont, selon nous, de nature à empêcher ou invalider une déclaration d’utilité publique.

cled12rn_prefet {JPG}Les associations du CAIRN ont pris le temps d’analyser les centaines de pages des documents soumis à l’enquête publique. Nous venons de déposer le 30 novembre des avis un peu "tardifs" (l’enquête publique se termine le 1 décembre au soir...), mais circonstanciés.

Principaux points ressortant de l’examen du dossier

Liste non exhaustive, mais déjà accablante...

  • L’intérêt général du projet n’est toujours pas démontré.
  • Les alternatives ont été étudiées de façon bien trop incomplète pour répondre aux exigences de la récente loi "Grenelle de l’environnement".
  • Le projet induira une augmentation de pollution atmosphérique qui dépassera les normes européennes dans un secteur relativement dense incluant l’Hôpital Nord.
  • Les études permettant de prouver que le monument historique "la Casamaures" ne serait pas mis en danger par le chantier ne sont toujours pas faites.
  • Le bilan économique est grossièrement faussé par une hypothèse aberrante, à savoir que le gain de temps de trajet serait le même en heures creuses qu’en heures de pointe !
  • Les modélisations de trafic sont incapables de rendre compte de façon réaliste du report modal : elles utilisent des paramètres d’entrée erronés, et ne prennent pas en compte des évolutions déjà constatées.
  • L’inventaire de l’étude d’impact ne tient pas compte des espèces protégées présentes dans la zone impactée par le projet.
  • Le bilan carbone est négatif pour au moins 30 ans, et ignore les émissions de gaz à effet de serre qui seront générées par les difficultés de circulation accrues pendant la phase de chantier.
  • Le coût annoncé pour le projet "oublie" plus de 170 M€ de dépenses pourtant parfaitement prévisibles et inévitables.
  • L’impact du péage sur la fréquentation de la rocade est sous-évalué, avec un montant 2 fois plus faible que celui figurant dans l’appel d’offres du CGI.
  • Le calendrier annoncé n’est pas compatible avec le fait que l’Etat ne prévoit pas de réaliser l’élargissement de l’A480 avant 2016.

Pour chaque association, le sous-titre donne une indication sommaire des thèmes principalement développés.

PDF - 243.2 ko
ADTC Grenoble
Etude de trafic, bilan carbone et bilan économique.

PDF - 148.8 ko
FRAPNA - étude d’impact.
Impact environnemental.

PDF - 108.2 ko
FRAPNA - Loi sur l’eau
Impact environnemental.

PDF - 396.9 ko
FRAPNA, annexe sur les espèces protégées.

PDF - 569.1 ko
Casamaures
Patrimoine urbanistique et culturel.

PDF - 299 ko
Demeure Historique
Patrimoine.

PDF - 325.6 ko
Collectif Respiron et ASULGV
Pollution, études de trafic.

PDF - 161.1 ko
Collectif Respiron : phase de travaux

PDF - 146.5 ko
Contreforts de la Bastille
Etude d’impact, cadre de vie.

PDF - 872.5 ko
Pic Vert
Impact environnemental.

PDF - 258.3 ko
Ecologie & citoyenneté Meylan
Etude d’impact.

PDF - 693.5 ko
Union de Quartier Jean Macé
Urbanisme et cadre de vie.

PDF - 407 ko
ASULGV
Etudes de trafic, pollution.

PDF - 110.2 ko
Paysages de France
Impact sur le patrimoine bâti.

PDF - 7.6 Mo
Contribution de la correspondante locale FRAPNA à La Tronche.

...

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette